monstroblog

18 juillet 2007

Le Gardien

Il a juré de garder le trésor même après sa mort et celle de sa planète...

skull

Posté par dawish à 03:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 décembre 2005

Cette méduse géante vit dans les fonds arctiques. Le corps ressemble à une grosse citrouille qui serait percée à la base. Contrairement à ses homologues plus petites, son corps est presque rigide, et ce sont seulement ses tentacules qui lui permettent de se mouvoir. Pour les plus grands spécimens, ces tentacules peuvent mesurer jusqu'à 15 mètres. Ils sont éléctrifiés et permettent de tuer rapidement un prédateur, ou d'attraper une grosse proie. Sa chevelure est constituée de fins fils tactiles préhensiles. Ils amènent à sa bouche les plus petites proies qui s'approcheraient trop près des filaments mortels. Elles vivent en solitaire et tuent leurs semblables s'ils s'aventure à proximité. La reproduction se fait par hasard: chaque individu est hermaphrodite, et lâche prériodiquement des nuages d'ovules ou de sperme dans l'eau. Les rencontres se font au grès des courants.
Texte et illustration de Dr_Folaweb

monstre_meduse

Posté par pawa à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2005

colombinosaure

Cet animal du pétassé supérieur, aujourd'hui relique de musée, fut un précieux collaborateur de mére nature. Vivant sur la planéte bzeurk, cet animal cottoyait de nombreux prédateurs beaucoup plus imposant que lui, ce qui ne l'empéchait pas de savoir se défendre grace aux masses osseuses dont il étais garnis a la place des homoplate (voir illustrations). Ce quadrupédes avoisinnant les 4 tonnes se nourrissaient quasi exclusivement des excrements des autres habitants, majoritairement les autres herbivores, ceux ci rejetant souvent des excrements regorgant de sels minéraux exploitable par le colombinosaure.
Ce régime alimentaire pour le moins particulier explique la déformation du crane de se coprophage, taillé pour ramasser a même le sol. Doté d'une geule de grande dimensions, ses dents sont quasi inexistantes, et ses défenses lui servent en réalité a gratter le sol pour éviter de perdre une miette de son repas.

monstroblog3

Corvus, Zoologiste.

Posté par Corvus à 00:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 décembre 2005

Le Pustulamor

Une grosse tête velue, des oreilles cramoisies, des pieds verts palmés avec des chaussettes trouées, longues griffes sales, furoncles sur le corps,... et bien sûr il pue, on voit des mouches autour de lui...C'est le Pustulamor!

monstre12

Posté par emilimetre à 21:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 décembre 2005

Le Choukaba

Les Choukabas étaient autrefois des hommes comme vous et moi, mais qui à force de boire de la bière, de ne pas se laver et de ne regarder que du foot à la télé, se sont retrouvés exclus de la société, obligés de vivre dans des cavernes au fin fonds de nos forêts les plus inexplorées. Ils sont peu à peu retournés à l'état sauvage, conservant néanmoins un fort penchant pour les boissons alcoolisées et les jeux de balle. 
Pas véritablement méchants, les choukabas peuvent devenir dangereux en bande tant leur bêtise est grande, et leurs actes irréfléchis et désordonnés.
Illustration de BLOU.
monstre

Posté par pawa à 11:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]


28 novembre 2005

"Le Noueux" ::Par Swan::

Le Noueux est une créature vivant dans les placards des enfants.
La légende raconte qu'en Irlande au début du siècle un homme très méchant avait décidé d'enfermer un de ses enfants dans un placard tellement il était laid.
Avec le temps tout le monde l'oublia, et les lutins des Landes le découvrirent au hasard d'un de leurs larcins chez l'habitant.

Comme l'enfant enfermé n'avait pas grandis du fait de la taille exigue du placard et que son corps s'etait encore plus déformé, les lutins le prirent en sympathie et décidèrent de l'intégrer dans leur peuplade.

Il y vécu très heureux jusqu'au jour ou les humains avec leurs machines et leur modernisme poussèrent les lutins à se cacher encore plus loins dans les bois et sous la terre.
Malheureusement, Le Noeux, de sa condition d'humain ne pu les suivrent et décida de retourner dans le monde des humains.

Depuis il habite de placard en placard et tirent les pieds des enfants méchants la nuit tombée.

:: Swan website ::

illustrmonstrorama163

Posté par dawish à 14:54 - Commentaires [4] - Permalien [#]

27 novembre 2005

L’ Écrapou-crapaud

‘’L’ Écrapou-crapaud’’ aussi appeler le ‘’Prédateur de pneu’’ a l’apparence d’un crapaud qui aurait été écrasé par une voiture… Si un automobiliste a le malheur de rouler sur lui, l’écrapou-crapaud se fixe au pneu de celui-ci et le fait fondre à l’aide d’un acide corrosif qu’il sécrète.

ecra2

Posté par dawish à 05:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]

14 novembre 2005

Ce monstre arctique est un énorme vers transparent couvert de poils. Sa taille est à la mesure de ce qu'il mange: c'est un charognard qui se nourrit exclusivement des restes de calmars géants. Quand ils meurent, leur chair se décompose, mais pas leur peau, très élastique. Le processus provoque une brusque production de gaz dans les derniers moments de la décomposition. Le ver se gonfle alors et remonte en trombe vers la surface, où il arrive parfois, comme ici, qu'il rencontre un bloc de glace. Fragilisée par le froid, la peau de décompose à son tour, libérant les gaz que l'on peut sentir à plusieurs kilomètres de là.
Par Dr Folaweb

monstre_glace

Posté par pawa à 21:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 novembre 2005

DÉMON ROUGE

Par nuit brumeuse, ce démon rouge aime rôder autour des quais de Pointe-à-la-Frégate en quête de pauvres pêcheurs désabusés.

On raconte que le capitaine d'un homardier aurais fait un pacte avec lui : Les âmes de son équipage contre une pêche miraculeuse. Le homardier serait revenu seul à quai sans son capitaine et son équipage, la cale pleine à raz le bord de homards...

demon2

Posté par dawish à 01:08 - Commentaires [5] - Permalien [#]

06 novembre 2005

Premier pas vaseux...

Le vaseux des marais se nourrit de crapauds et vers de terre. Doté d'un QI particulièrement bas, il n'a aucune vie sociale, et rencontre souvent des difficultés pour arriver à se sustenter, ou même à se reproduire.
Le seul plaisir de son existence semble être de frapper violemment sur tout ce qui bouge, notamment sur les ramasseurs de champignons qui ont le malheurs d'arpenter son territoire. Bien qu'il s'agisse d'une espèce en voie de disparition, on trouve encore quelques spécimens de Vaseux des marais en Ardèche, dans le Périgord, et au sud du Canada.
monstre01

Posté par pawa à 23:03 - Commentaires [8] - Permalien [#]