Ce monstre arctique est un énorme vers transparent couvert de poils. Sa taille est à la mesure de ce qu'il mange: c'est un charognard qui se nourrit exclusivement des restes de calmars géants. Quand ils meurent, leur chair se décompose, mais pas leur peau, très élastique. Le processus provoque une brusque production de gaz dans les derniers moments de la décomposition. Le ver se gonfle alors et remonte en trombe vers la surface, où il arrive parfois, comme ici, qu'il rencontre un bloc de glace. Fragilisée par le froid, la peau de décompose à son tour, libérant les gaz que l'on peut sentir à plusieurs kilomètres de là.
Par Dr Folaweb

monstre_glace