Cet animal du pétassé supérieur, aujourd'hui relique de musée, fut un précieux collaborateur de mére nature. Vivant sur la planéte bzeurk, cet animal cottoyait de nombreux prédateurs beaucoup plus imposant que lui, ce qui ne l'empéchait pas de savoir se défendre grace aux masses osseuses dont il étais garnis a la place des homoplate (voir illustrations). Ce quadrupédes avoisinnant les 4 tonnes se nourrissaient quasi exclusivement des excrements des autres habitants, majoritairement les autres herbivores, ceux ci rejetant souvent des excrements regorgant de sels minéraux exploitable par le colombinosaure.
Ce régime alimentaire pour le moins particulier explique la déformation du crane de se coprophage, taillé pour ramasser a même le sol. Doté d'une geule de grande dimensions, ses dents sont quasi inexistantes, et ses défenses lui servent en réalité a gratter le sol pour éviter de perdre une miette de son repas.

monstroblog3

Corvus, Zoologiste.